Réduction du VIH/SIDA et des grossesses précoces

un orphelinat met en œuvre la planification familiale

Not­re par­ten­aire de pro­jet Cent­re Mar­em­bo à Kiga­li, avec qui nous avons for­mé 14 Rain Workers, est deve­nu indé­pen­dant!

Dans le cad­re du pro­gram­me-cad­re «Ren­for­ce­ment des orga­ni­sa­ti­ons de la socié­té civi­le» (OSC), le gou­ver­ne­ment rwan­dais a mis le cent­re à dis­po­si­ti­on pour le pro­jet sui­vant: «J’ap­pré­cie ma digni­té: rédu­i­re les gros­ses­ses précoces/adolescentes grâce à une sen­si­bi­li­sa­ti­on direc­te à la fer­ti­li­té et à une édu­ca­ti­on sexu­el­le en matiè­re de san­té géné­si­que par­mi les jeu­nes et les ado­lescents de Kiga­li ».

Nous féli­ci­tons le Cent­re Mar­em­bo et sou­hai­tons le mei­lleur à nos Rain Workers!

Le Cen­ter Mar­em­bo, à l’o­ri­gi­ne déve­lo­p­pé com­me un orphe­li­nat, est plus que jamais un point de con­ta­ct pour les mères céli­ba­taires avec leurs enfants qui reçoiv­ent des soins médi­caux, un héber­ge­ment et une for­ma­ti­on ici. Il y a éga­le­ment une cin­quan­tai­ne d’en­fants et de fil­les infec­tés par le VIH vivant dans la mai­son, qui ont eu un enfant beau­coup trop tôt et se sont donc retrou­vés dans la rue. Afin de four­nir aux enfants une aide socia­le et médi­ca­le, une cli­ni­que a été con­nec­tée au cent­re, dans lequel nos Rain Workers sont actifs.

En 2009, Akti­on Regen a for­mé son pre­mier Rain Worker au Rwan­da. Nous som­mes reve­nus 10 ans plus tard. En sep­tembre 2018, un ate­lier avan­cé a eu lieu à la cli­ni­que de la jeu­nesse Imi­ra­si­re du vil­la­ge de Karubi­bi, diri­gée par le chef du Cent­re Mar­em­bo. Les 14 par­ti­ci­pants ont pu obtenir une cer­ti­fi­ca­ti­on, ont com­men­cé leurs acti­vi­tés de sen­si­bi­li­sa­ti­on et sont impli­qués dans le pro­gram­me natio­nal de «déve­lo­p­pe­ment com­mu­n­au­taire».

Il n’est pas faci­le pour les jeu­nes d’ex­pri­mer leur point de vue sur la san­té sexu­el­le. C’est le résul­tat des bar­riè­res cul­tu­rel­les que nous devons fran­chir!

Un Rain Worker écrit: “Not­re tâche princi­pa­le est de rédu­i­re ou de pré­ve­nir les gros­ses­ses pré­coces et les infec­tions par le VIH/SIDA”. Une préoc­cup­a­ti­on majeu­re d´Aktion Regen est d’ai­der les gens à s’ai­der eux-mêmes: en col­la­bo­ra­ti­on avec les femmes des vil­la­ges envi­ron­nants, les chaî­nes de con­trô­le des nais­san­ces sont fab­ri­quées à la main au Cent­re Mar­em­bo. Selon la devi­se “apprend­re en faisant”, la sen­si­bi­li­sa­ti­on aux jours fer­ti­les et sté­ri­les devi­ent une évi­dence pour les per­son­nes ayant peu de chan­ces de s’in­strui­re.

&#x
Taux de nata­li­té:
6,1 enfants par femme
&#x
Femmes mariées qui uti­li­sent la con­tracep­ti­on:
10%
&#x
Femmes muti­lées géni­ta­les:
pas d’occurrence/pas de chif­fres
&#x
Mor­ta­li­té mater­nel­le:
10%
&#x
mor­ta­li­té
infan­ti­le:
11,8%
&#x
Taux d’analphabétisme:
Hom­mes 25% Femmes 37%
&#x
Taux de VIH/SIDA chez l’adulte:
3,1%
Le savoir enlè­ve la peur!