AIDE ÉDUCATIVE POUR LE PLANNING FAMILIAL ET POUR LA SANTÉ SEXUELLE / REPRODUCTIVE

dossier d'atelier at LES OUTILS D´AKTION REGEN

Dr. Maria Hengst­ber­ger a déve­lo­p­pé des sup­ports péd­ago­gi­ques qui ren­dent le savoir acqui­ses dura­bles, faci­le à trans­mett­re et, dans le vrai sens du ter­me, assez faci­les à sai­sir. Not­re dos­sier d’ate­lier, créé en 2013 et révi­sé en 2020, sert d’ou­til didac­tique.
COLLIER de bebe

Cet­te chaî­ne de con­trô­le des nais­san­ces ren­for­ce la con­sci­ence du cycle et sert de gui­de pour les jours fer­ti­les et sté­ri­les d’un cycle hor­mo­nal fémi­nin. Cha­que femme a le droit d’ap­prend­re à com­prend­re con­sciem­ment son corps.

Dr. Maria Hengst­ber­ger a déve­lo­p­pé cet­te col­lier de con­trô­le de nais­sance avec des femmes loca­les en Ethio­pie en 1989 et l’a adap­té à leurs sou­haits et besoins. En 1995, le col­lier est arri­vé à l’Uni­ver­si­té de George­town aux États-Unis grâce à la média­ti­on de la «Pas­to­ra­le de l’en­fant», qui a déve­lo­p­pé la «métho­de des jours stan­dard» sci­en­ti­fi­que­ment fon­dée sur cet­te base. Le col­lier modi­fié est uti­li­sé au niveau inter­na­tio­nal sous la mar­que et la pro­tec­tion par bre­vet com­me “Cycle­Beads” depuis 2002.

Le Col­lier d’espacement des enfants de Akti­on Regen se dis­tin­gue de plu­sieurs maniè­res: Premièrement,i l se com­po­se de 30 per­les en for­me de lar­me en for­me de gout­tes de plu­ie. En revan­che, il se com­po­se de per­les colo­rées : le rouge sym­bo­li­se les sai­gne­ments men­stru­els, les per­les jau­nes indi­quent les jours sté­ri­les en fonc­tion de leur cou­leur (le jau­ne signi­fie le soleil, la sécher­es­se, le sable), les per­les bleu­es (le bleu sym­bo­li­se l’eau, la fer­ti­li­té) ont la for­me de bébés et indi­quent les jours fer­ti­les.

De plus, le col­lier a un anne­au en caout­chouc mobi­le qui glis­se quo­ti­di­en­ne­ment de l’é­troit sur l’ex­tré­mi­té lar­ge de la gout­te. Com­me cela n’est pos­si­ble que dans une seu­le direc­tion, un chan­ge­ment de direc­tion erro­né est exclu. La longueur du cycle fémi­nin peut vari­er et n’est pas per­ti­nen­te lors de l’u­ti­li­sa­ti­on de la chaî­ne, car les der­niers jours du cycle fémi­nin sont tou­jours sté­ri­les. Il est seu­le­ment important que la per­le de départ rouge soit tou­jours démar­rée le pre­mier jour.

Le col­lier peut être ache­té auprès de l’organisation Akti­on Regen pour un don de 15 € (plus les frais de port). Vous rece­v­rez éga­le­ment un jour­nal de fil­les! Veuil­lez envoy­er vot­re com­man­de à office@aktionregen.at.

 

LA carte de protection de la mere

La con­di­ti­on pré­al­ab­le à une mater­ni­té sai­ne est la con­nais­sance d’u­ne pha­se de réta­b­lis­se­ment médi­ca­le­ment urgen­te ent­re les nais­san­ces.

maternity protection watch

Pour des rai­sons de san­té, un écart d’au moins 18 mois doit être obser­vé ent­re la nais­sance d’un enfant et la con­cep­ti­on d’un aut­re enfant. Tout com­me l’en­sem­ble du corps fémi­nin doit se remett­re d’u­ne gros­ses­se, l’u­té­rus a besoin d’un cer­tain temps pour régres­ser. La mont­re de mater­ni­té mont­re clai­re­ment les pha­ses d’u­ne mater­ni­té sai­ne : gros­ses­se, accou­che­ment, pha­se d’al­lai­te­ment avec pro­tec­tion con­tracep­ti­ve et pha­se sans pro­tec­tion fia­ble cont­re la pro­chai­ne gros­ses­se. La femme elle-même à la pos­si­bi­li­té d’u­ti­li­ser la mont­re de mater­ni­té com­me un cal­en­dri­er dans lequel elle écrit men­su­el­lement — par ex. à la plei­ne lune — l’é­las­tique de la car­te fait un cran. Si la plei­ne lune sym­bo­li­que sur la car­te est bleue (com­me la cou­leur des jours fer­ti­les sur la chaî­ne de con­trô­le des nais­san­ces !), La con­cep­ti­on est déjà à nou­veau pos­si­ble, mais doit être évi­tée pour pro­té­ger la san­té de la mère et de l’en­fant.

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent éga­le­ment com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at
Puis­que nous déve­lo­p­pons actu­el­lement cet outil, il n’est pas dis­po­nible jus­qu’à nou­vel ord­re !
la main d´avertissement

Une bana­ne suf­fit pour deux enfants, mais pas pour 10, je peux me per­mett­re de sco­la­ri­ser trois enfants, mais pas pour huit, il y a assez d’e­space dans not­re peti­te caba­ne pour cinq, mais pas pour 12.” Dr. Maria Hengst­ber­ger expli­que ain­si aux futurs col­la­bo­ra­teurs de Akti­on Regen POURQUOI la plan­ning fami­li­al est logi­que

.

Le gant d’a­ver­tis­se­ment mont­re les besoins fon­da­men­taux de cha­que per­son­ne : amour, san­té, pro­tec­tion / sécu­ri­té / paix, nour­ri­tu­re et eau, et édu­ca­ti­on. Avec des gros­ses­ses pla­ni­fiées (et donc auto­ma­ti­que­ment moins d’en­fants), tous les enfants peu­vent pro­fi­ter de ces besoins fon­da­men­taux. Le gang d’avertissement est donc une méta­pho­re de l’im­pact d’un man­qué de plan­ning fami­li­al sur l’in­di­vi­du, mais aus­si sur la com­mu­n­au­té et par la suite sur tout un pays. En même temps, il mont­re les oppor­tu­ni­tés qu’un plan­ning fami­li­al con­sci­ent peut réa­li­ser. Nous ne pou­vons pas chan­ger le mon­de dans lequel nous vivons. Mais nous pou­vons chan­ger not­re atti­tu­de face à un pro­blè­me. Nous chan­ge­ons la situa­ti­on dans laquel­le nous vivons. Par con­sé­quent, la main est éga­le­ment un sym­bo­le de not­re deman­de “sai­sir l’a­ve­nir” — pre­nez vot­re des­tin en main !
Le gant a été fab­ri­qué en col­la­bo­ra­ti­on avec Hand Werk Wien!

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at.
LA PETITE MAMAN

Le modè­le d’u­té­rus en tis­su faci­li­te le tra­vail édu­ca­tif et per­met d’ex­pli­quer et de tabou l’an­a­to­mie du corps fémi­nin et ses fonc­tions.

La cou­leur rose, la matiè­re douce, le bébé dans l’u­té­rus — tout cela enlè­ve la peur, bri­se les tabous et trans­met des con­nais­san­ces pour com­prend­re. Le modè­le mont­re les orga­nes géni­taux inter­nes de la femme, le vagin, l’u­té­rus, les trom­pes de Fall­o­pe et les ovai­res. Les métho­des de pré­ven­ti­on de la gros­ses­se tel­les que l’u­ti­li­sa­ti­on d’un pré­ser­va­tif, la sté­ri­li­sa­ti­on, l’in­ser­ti­on d’un dia­phrag­me et l’in­ser­ti­on d’u­ne spi­ra­le dans la cavi­té uté­ri­ne sont faci­les à expli­quer. La con­nais­sance éloi­g­ne la peur!

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at
CLITORIS MODÈLE

Envi­ron 200 mil­li­ons de femmes dans le mon­de ont subi des muti­la­ti­ons géni­ta­les fémi­ni­nes. Cha­que année, 3 mil­li­ons de fil­les sont expo­sées aux usa­ges insen­sés des muti­la­ti­ons avec des cou­teaux, du ver­re bri­sé ou des lames de rasoir.

Alors que l’in­fi­bu­la­ti­on, dans laquel­le les orga­nes géni­taux ent­iers sont reti­rés puis cou­sus dans un trou de la tail­le d’u­ne éping­le, dimi­nue, la cir­con­cisi­on du cli­to­ris, la soi-disant cli­to­ri­dec­to­mie, aug­men­te.
Dans le mon­de musul­man, ce type de muti­la­ti­on est appe­lé “Sun­na” et est sou­vent inter­pré­té com­me une for­me de cir­con­cisi­on “légè­re”. Cepen­dant, la cli­to­ri­dec­to­mie n’est ni une vari­an­te «légè­re» ni une vari­an­te plus humai­ne, car la dou­leur pour les fil­les et les femmes est ini­ma­gin­ab­le. Par­ce que le cli­to­ris n’est pas — com­me on le sup­po­se sou­vent — sim­ple­ment un pli cuta­né qui peut être enle­vé, mais un orga­ne ! Le cli­to­ris est un orga­ne repro­duc­teur com­me le pénis avec de nombreu­ses fibres ner­veu­ses et des vais­se­aux san­gu­ins plus gros et plus petits. Vot­re tâche con­sis­te à sti­mu­ler le tis­su érec­ti­le des lèv­res (lèv­res) à rem­plir de sang. C’est pré­cis­é­ment pour­quoi des sai­gne­ments mor­tels peu­vent sur­ve­nir lors d’u­ne inter­ven­ti­on appa­rem­ment peti­te et cela expli­que éga­le­ment l’ex­trê­me dou­leur à l’ex­tré­mi­té du cli­to­ris où tou­tes les ter­mi­nai­sons ner­veu­ses se rejoig­n­ent. Le cli­to­ris doit donc être ren­du visi­ble aux humains en tant que modè­le ana­to­mi­que et ren­du «com­pré­hen­si­ble».

Le modè­le de cli­to­ris a été réa­li­sé en col­la­bo­ra­ti­on avec Hand Werk Wien!

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at

D’au­tres modè­les de muti­la­ti­ons géni­ta­les fémi­ni­nes illus­trent les com­pli­ca­ti­ons de l’ac­cou­che­ment et le ris­qué de fis­tu­les de nais­sance. Les fis­tu­les de nais­sance tou­chent princi­pa­le­ment les fil­les / jeu­nes femmes dont le bas­sin n’est pas encore com­me celui d’une une femme adul­te ou muti­lée. Les deux ont d’é­nor­mes pro­blè­mes avec les nais­san­ces, car l’en­fant peut à pei­ne naît­re natu­rel­lement et est sou­vent coin­cé pen­dant plu­sieurs jours ! Cela menace non seu­le­ment la vie de l’en­fant mas­si­ve­ment, cela signi­fie une dou­leur sans fin pour la mère et cela a des con­sé­quen­ces à long ter­me : l’ap­pro­vi­si­onne­ment en sang est inter­rom­pu par la pres­si­on per­ma­nen­te et le tis­su ent­re le vagin et la ves­sie ou ent­re le vagin et l’in­tes­tin meurt len­te­ment. En con­sé­quence, la femme affec­tée n’est plus en mes­u­re de retenir l’u­ri­ne ou les sel­les, et il y a un flux incon­trô­lé. Par­ce que ces femmes sen­tent sou­vent l’u­ri­ne / les sel­les, elles sont menacées d’os­tra­cisme et d’ex­clu­si­on de la socié­té.

AUTRES OUTILS POUR LA SENSIBILISATION AU CYCLE ET LA SANTÉ

JOURNAL DE LA FILLE

La base du tra­vail d’é­du­ca­ti­on sexu­el­le des ado­lescents est de trans­mett­re des con­nais­san­ces sur les fonc­tions ana­to­mi­ques et phy­sio­lo­gi­ques de leurs pro­p­res corps.

Les fil­les qui ont appris à inter­pré­ter cor­rec­te­ment les sym­ptô­mes de leur cycle — avant même de prend­re des métho­des con­tracep­ti­ves hor­mo­na­les qui les priv­ent de cet­te opti­on — ont une oppor­tu­ni­té per­ma­nen­te d’a­jus­ter les effets de leur cycle hor­mo­nal sur l’é­vo­lu­ti­on des situa­tions de la vie. JOURNAL DE LA FILLE off­re aux jeu­nes la pos­si­bi­li­té d’ob­ser­ver leur prop­re cycle selon un modè­le, de le compa­rer et de le trai­ter habi­tu­el­lement pen­dant trois mois. Nous som­mes heu­re­ux de mett­re le Jour­nal de la fil­le à vot­re dis­po­si­ti­on pour télé­char­ge en ang­lais! Cha­que fois que vous com­man­dez un col­lier pour le bébé, vous obte­nez gra­tui­te­ment le jour­nal des fil­les!

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at
CYCLE AVEC LA RÈGLE ÉCOLIÈRE

Pour les élè­ves, nous avons adap­té la chaî­ne du bébé sous la for­me d’u­ne règ­le afin que la con­sci­ence du cycle puis­se entrer dans le sub­con­sci­ent.

Tout com­me tout ce qui est nou­veau s’ap­prend plus faci­le­ment chez les jeu­nes (acqui­si­ti­on des lan­gues, vélo, nata­ti­on), l’ap­pren­tis­sa­ge de la con­sci­ence du cycle dev­rait être inclus dans cet­te pha­se importan­te de la vie. Ce diri­ge­ant con­fron­te cha­que jour fil­les et gar­çons au sujet. C’est le seul moy­en de sto­cker ces con­nais­san­ces import­an­tes dans le sub­con­sci­ent et de les mett­re à la dis­po­si­ti­on des ado­lescents éclai­rés tou­te leur vie.

Les orga­ni­sa­ti­ons / insti­tu­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der cet outil chez nous. Vous pou­vez obtenir le prix actu­el sur deman­de à office@aktionregen.at.
MAISON DE PROTECTION

Pour deve­nir et res­ter en bon­ne san­té, l’â­me, l’e­sprit et le corps doiv­ent être en équi­libre en har­mo­nie. Pour cela, Dr. Maria Hengst­ber­ger a déve­lo­p­pé l’i­mage d’un abri.
L’i­mage de la mai­son et du jar­din est desti­née à aider à défi­nir les princi­pa­les stra­té­gies de san­té.

Avoir des sou­ve­nirs pour res­ter en bon­ne san­té, pour deve­nir en bon­ne san­té et sur­tout pour pen­ser en bon­ne san­té. Le toit pro­tec­teur sym­bo­li­se la val­eur éle­vée de vous-même. Les quat­re murs de la mai­son repré­sen­tent le main­tien d’un corps sain qui repo­se sur une fon­da­ti­on sta­ble. Les arbres du jar­din sym­bo­li­sent nos rela­ti­ons avec nos sem­bla­bles, avec la famil­le, avec le tra­vail. Les nuages au-des­sus de la mai­son dev­rai­ent nous aver­tir des dépen­dan­ces poten­ti­el­les. Ces sym­bo­les faci­les à inter­pré­ter con­tri­bue­nt de maniè­re dura­ble à la sen­si­bi­li­sa­ti­on à la san­té holis­tique.
Dans le jour­nal Ärz­te Woche en décembre 2015, Dr. Hengst­ber­ger en con­ver­sa­ti­on avec le Dr Klepeisz l’a­b­ri. Vous pou­vez tes­ter la ver­si­on de base de l’a­b­ri en 5 minu­tes pour vot­re san­té.

CALENDRIER DES FILLES

Ce cal­en­dri­er de cycle d’ar­tis­a­nat a été initia­le­ment déve­lo­p­pé pour édu­quer les éco­liè­res des orphe­li­n­ats rou­mains. Il exis­te désor­mais en alle­mand, ang­lais, fran­çais, espa­gnol et kin­yar­wan­da (lan­gue offi­ci­el­le au Rwan­da).

Ce cal­en­dri­er expli­que non seu­le­ment clai­re­ment les pha­ses indi­vi­du­el­les du cycle fémi­nin, mais aus­si les carac­té­ris­ti­ques de ces pha­ses. Alors que les femmes et les fil­les se sen­tent très à l’ai­se et acti­ves dans la pha­se œstro­gè­ne, l’in­ver­se est vrai dans la pha­se hor­mo­na­le jau­ne. Si les fil­les uti­li­sent ce cal­en­dri­er pen­dant trois mois et notent leurs pro­p­res sen­ti­ments, elles peu­vent déve­lo­p­per une con­sci­ence de leur prop­re cycle et apprend­re à mieux com­prend­re leur corps. Nous vous four­nis­sons le cal­en­dri­er à télé­char­ger!

Les orga­ni­sa­ti­ons / ONG peu­vent com­man­der ce cal­en­dri­er sous for­me impri­mée chez nous. Veuil­lez envoy­er une deman­de à office@aktionregen.at.